Déconstruction ou démolition ?

Était-ce pour cela qu’elle n’avait pas tout de suite accepté ma proposition ? Savait-elle déjà que cela irait au-delà d’un simple partage des corps ? Était-ce de toute façon inévitable, et que je n’avais fait qu’accélérer les choses ? Peut-être … même certainement …

Je me rappelle encore de ce jour où tout a basculé, où elle m’a annoncé que des sentiments forts étaient nés pour cet homme. Je ne dirais pas que j’ai vu ma vie défiler devant mes yeux, mais je pense que j’étais proche de ce qu’on pourrait appeler un état de choc. Et après qu’allait-il se passer ? Était-ce la fin de notre histoire ? Allions-nous nous séparer ? Qu’avais-je fait ou pas fait pour en arriver là ? Si elle en aimait un autre, alors elle n’avait forcément plus de sentiments pour moi ? Mon cerveau était assailli de questions. On venait de lancer la boule de démolition, à pleine vitesse dans ma vie de couple, qui venait d’ouvrir une énorme brèche remettant en cause toute la stabilité de l’édifice. J’étais totalement perdu.

Je pense qu’en m’annonçant cette nouvelle, elle ne savait pas également où cela allait nous mener mais c’est une chose qu’elle n’aurait jamais pu garder pour elle en secret. Je pense que pendant les quelques jours qui ont suivi cette annonce j’ai vu mille fins. Pas juste la fin d’une histoire mais la fin d’une grande partie de ma vie. Se rendre compte que cette vie de couple était quasiment tout pour moi, que je n’avais pas ou plus d’existence sans ce couple. Et cette question tournait inlassablement dans ma tête : qu’avait cet homme, que je n’avais pas su lui apporter ?

Mais cet amour qu’elle avait pour cet autre homme, n’avait en fait rien entamé de l’amour qu’elle a pour moi. Évidemment cela a amené encore plus de troubles à mon état de déroute : fallait-il tout simplement tout démolir car plus rien n’était bon pour reconstruire ailleurs comme la société nous l’apprend, ou fallait-il déconstruire pour rebâtir ensemble sur de nouvelles bases ? Mais comment rebâtir, sur quel modèle, sur quelles règles, comment me positionner dans ce nouveau nous ? Nos rencontres, à l’époque, nous avait permis de croiser des personnes de la communauté polyamoureuse, ce qui m’a permis d’échanger un soir avec une personne qui se trouvait dans une situation proche de la mienne.

Le manque d’exemple ou de modèle se rapprochant de ma situation a été une chose compliquée à vivre pour moi, une sorte de traversée du désert en solitaire. Heureusement, la lecture d’ouvrage sur le sujet m’a permis de comprendre les principes du polyamour et son inclusion dans une vie de couple. La lecture du « Guides des amours plurielles » de Françoise Simpère a été une sorte de déclic pour moi, tout semblait simple et limpide. Était-ce juste l’effet du contraste avec les moments difficiles que je venais de passer ou une sorte d’utopie réellement accessible ? Pourtant tout était à remettre en cause dans ma façon de voir notre relation à deux. Alors si une partie de ma vie devait se terminer là, je ne voulais pas avoir le regret plus tard de ne pas avoir essayer d’emprunter ce nouveau chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *